Le Toit du Limousin (raccourci)
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le Toit du Limousin (raccourci)
Meymac

Le Toit du Limousin (raccourci)

Paysage
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le Limousin vu du ciel… Il est plus facile de comprendre un territoire en le survolant, ensuite par un effet de zoom, descendez voir les sous-ensembles qui le composent. Ici tout est unique.
Elevez-vous sur la Montagne Limousine en suivant la célèbre route des hêtres et observez au travers d’immenses fenêtres, percées au gré des coupes forestières, les horizons lointains qui s’ouvrent sur les Monts d’Auvergne, avec au premier plan, les hauts plateaux Corréziens et les innombrables vallées où glissent les rivières…. Descendez explorer les fonds humides où depuis des millénaires se « fabriquent » les tourbières. Tournez la tête à droite, à gauche, ici rien n’est pareil, ici tout est grandiose, ici vous respirez.

Les 3 patrimoines à découvrir

  • Point de vue

    Tour du Mont Bessou

    Montez les quelques marches de la Tour panoramique du Mont Bessou qui vous élève au plus haut du Limousin et de la Montagne limousine, soit à 1 000 m d’altitude. Découvrez le plateau de Millevaches devant vous… Ne cherchez pas la bergère et son troupeau qui fut transformé, dixit la légende, par le diable en 100 pierres (voir le site des Cent pierres). Ne vous attardez pas non plus, en bon étymologiste, à chercher les 1 000 bath ou 1 000 ruisseaux qui serpentent dans les creux des alvéoles, alimentant pacages (prairies humides) et tourbières, avant d’aller grossir les eaux de la Dordogne et de la Loire. Ne croyez pas enfin que les hauts plateaux limousins ressemblent à une chaîne de puys volcaniques, comme ceux d’Auvergne que vous apercevez au loin. Mais ils se présentent bien plus comme une succession monotone de lourdes croupes ou alvéoles séparées par des vallons à peine marqués… le paysage de Millevaches est grandiose.

  • Patrimoine

    Village de Lavaur

    Peut-être, aurez-vous l’occasion de découvrir dans les vallons, les vestiges d’un paysage en partie effacé… d’anciennes terrasses de culture aménagées par l’homme pour y piéger la bonne terre… ou encore, d’ingénieuses levades d’irrigation, sortes de grandes rigoles creusées dans les prairies versantes et alimentées en eau par un bassin en surplomb (serbe ou pêcherie)… ou enfin, des chemins creux de traverse bordés de vieux hêtres et murets en pierres sèches. Difficile d’imaginer aujourd’hui à quoi pouvaient ressembler ces paysages, ce petit exercice vous y aidera peut-être : à la sortie du village de Lavaur, retournez-vous, fixez le hameau dans son ensemble et en plissant les yeux, faites abstraction de tous les arbres qui l’entourent…
  • Tourbière

    Tourbière

    Pour les tourbières, imaginer ce qu’étaient ces paysages, semble chose plus facile… hormis l’aménagement de certaines d’entres elles en lac ou étang, la majorité semble avoir été laissée à l’abandon. Leur exploitation fut-elle moins rentable ? Croyances et légendes qu’inspiraient ces milieux hostiles ont-elles freiné leur valorisation ? Leur grand âge forçait-il tout simplement le respect ? Ce milieu naturel remarquable, aujourd’hui classé parmi les joyaux écologiques européens, a commencé sa transformation il y a environ 8 mille ans. Il héberge un cortège floristique et faunistique extrêmement rare (lézard vivipare, droséra, etc.). La célèbre Tourbière du Longeyroux, classée en Site Natura 2000, bénéficie aujourd’hui d’une haute protection européenne.


Description

Depuis le stationnement de la tour du Mont-Bessou, descendre la route toujours tout droit jusqu’au village de Lavaur.
  1. Dans Lavaur, prendre à droite la D979E3 (Variante longue: à droite puis à gauche direction Lespinat). Poursuivre cette large route sur 800 m.
  2. Sur la gauche, au niveau d’une aire de stockage de bois, quitter la route : laisser le chemin le plus à gauche pour chemin tout droit. Poursuivre sur 250 m. Au carrefour de chemins à droite pour remonter vers la route des hêtres.
  3. Prendre à gauche le délaissé puis la route. Laisser des chemins sur la droite et gauche. Laisser à gauche la route du Bourg et poursuivre sur 1,5 km.
  4. Arrivé à une piste, quitter la route et la prendre à droite.  Laisser un chemin sur la droite et rejoindre la D979.
  5. La traverser pour prendre une piste. Laisser une piste sur la droite et poursuivre tout droit jusqu’au carrefour en T. Prendre la piste à droite. Laisser à nouveau une piste à droite. Arrivé au carrefour en T, prendre à droite. Continuer sur 1 km et prendre à gauche pour rejoindre la D979.
  6. La traverser et continuer tout droit sur cette petite route. Au carrefour suivant, prendre à gauche puis emprunter le sentier à droite au niveau du parking. Au carrefour de sentier suivant, prendre à droite pour monter vers la tour panoramique.
  • Départ : Tour du Mont Bessou, Meymac
  • Arrivée : Tour du Mont Bessou, Meymac
  • Communes traversées : Meymac

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Si elle offre de beaux points de vue, la Route des Hêtres constitue une longue portion goudronnée.

Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique de Meymac

1 place de L'Hôtel de ville, 19250 Meymac

05 19 60 00 30

Accès routiers et parkings

Prendre la D36 (Meymac-Felletin) ; 5 km après Meymac, prendre à gauche direction Mont-Bessou.

Stationnement :

Tour du Mont Bessou, Meymac

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici. Pour préciser votre signalement, nous vous invitons à localiser le point problématique et à ajouter une photo de la situation rencontrée.