Le circuit des Ermites
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le circuit des Ermites
Monestier-Merlines

Le circuit des Ermites

Faune et flore
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Appréciez le point de vue sur les Puys d’Auvergne, longez le Chavanon, traversez des sous-bois et découvrez le village de Monestier-Merlines ! Un circuit complet entre eau et bois.
Si le secteur fut autrefois le lieu de prédilection de quelques ermites, offrant refuge et isolement, il n’a pas perdu de son intérêt. Il abrite aujourd’hui des espèces végétales rares et protégées, et quelques rapaces exceptionnels, des ermites à leur manière, tant ils sont sensibles aux dérangements causés par l’activité humaine.

Les 3 patrimoines à découvrir
Patrimoine

Site de La Cellette

Les origines de la Cellette remontent au XIIème siècle. Un religieux du prieuré de Marsat, près de Riom en Auvergne, rentrait alors de Palestine en suivant la vallée profonde du Chavanon. Arrivé  sur la petite plaine en amphithéâtre, arrosé par le confluent de la Clidane et du Chavanon, le moine trouva l’endroit propice à la méditation. Il s’y installa et se construisit un abri qui fut désigné par le nom latin de cella, petite cellule de moine. L’ermitage fut de courte durée car, dès qu’il fut connu, il eut à recueillir d’autres moines.
lire la suite
Rivière

Le Chavanon

Frontière naturelle entre la Corrèze et le Puy de Dôme, le Chavanon nait de la confluence de deux ruisseaux, la Ramade et la Méouzette.
Il poursuit son cours dans des gorges puis se jette dans la Dordogne en amont de la retenue du barrage de Bort-les-Orgues.
Classé Natura 2000 sur tout son cours, c’est une rivière réputée pour ses truites. A noter qu’une des arches du pont était réservée au canal d’alimentation de l’ancien moulin de la roche.
lire la suite
Histoire

La Vervialle

Ce village très ancien de la commune de Monestier-Merlines, construit en surplomb des gorges du Chavanon eut aussi son ermite, Jean des Chèvres. A l’écart des maisons pour trouver la solitude, il s’était construit un abri qu’il partageait avec ses bêtes, à proximité de quelques gros chênes datés de l’époque de Sully. La construction, rustique au possible et à demi enterrée, avait laissé des vestiges que l’on pouvait encore visiter en 1950, permettant d’observer les ingénieux aménagements propres à recevoir le maître des lieux, le bouc, les chèvres et les chevreaux.
lire la suite

Description

A la sortie de l’air des Sully, prendre la route à gauche, puis celle à droite. Laisser chemins et routes à gauche comme à droite, aller tout droit en montant légèrement.

  1. Passer à droite d’une croix dite « de la Martine » et prendre en face un chemin de terre qui descend.
  2. Au carrefour, descendre en face vers la vallée par le chemin herbeux.
  3. Dans un lacet, quitter le chemin principal, pour aller tout droit. Au lacet suivant, suivre le même sentier. Au carrefour, monter le chemin en lacets à travers les bruyères, puis descendre. Passer à droite de la statue de la Vierge. Plus bas, au carrefour prendre le chemin à gauche en direction des bâtiments au fond de la vallée.
  4. Prendre la route à droite. Elle se prolonge par un sentier le long du Chavanon. Passer ensuite sous le viaduc SNCF, puis suivre le sentier.
  5. A la hauteur du moulin de Raby (sur l’autre rive), le chemin remonte. Emprunter alors le chemin qui descend. Passer à droite d’une maisonnette, couper le ruisseau de la Serre. La route remonte pour rejoindre la D110.
  6. Prendre la route à gauche. Sans franchir le pont de Raby, suivre à droite la petite route qui longe la rivière. Traverser le hameau du Moulin-de-Lagarde, passer devant la maison et longer le canal du moulin.
  7. Dans un lacet, prendre le chemin de terre à gauche. Ne pas franchir le tunnel, remonter par le remblai pour atteindre l’ancienne voie ferrée que l’on suit sur 1 km.
  8. Traverser la route pour prendre un chemin de terre. Emprunter la route suivante sur la droite en direction de Monestier. Passer sous le tunnel de la voie de chemin de fer, la route monte pour rejoindre la D 110. Tourner à droite.
  9. Prendre ensuite un chemin à gauche après les dernières maisons. Le chemin débouche en lisière de bois. Prendre une sente sur la gauche dans le bois, suivre les traces du chemin au sol : attention, passage délicat.
  10. Franchir successivement deux ponts de pierre. Après le second, monter le chemin à gauche. Laisser un chemin à droite et poursuivre en montant. En sommet de côte, prendre une piste en face.
  11. Prendre la route à droite et rejoindre en face La Vervialle. Traverser le hameau à gauche et regagner l’aire des Sully.
Départ : Aire de Sully, Merlines
Arrivée : Aire de Sully, Merlines
Communes traversées : Monestier-Merlines, Merlines

Profil altimétrique


Recommandations

Raccourci au point 5 : monter à  droite le sentier, traverser la ligne de chemin de fer et à la fourche, monter à droite pour rejoindre la piste du circuit que l’on emprunte à droite.

Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique d'Ussel

Place Voltaire, 19200 Ussel

05 19 60 00 30

En savoir plus

Accès routiers et parkings

De Merlines, suivre la N89 direction Clermont-Ferrand. A la sortie du village de Veyrières, prendre la direction de La Vervialle.

Stationnement :

Aire de Sully, Merlines

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :