Les deux vallées
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Les deux vallées
Grandsaigne

Les deux vallées

Lacs et rivières
Patrimoine et architecture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
C’est dans une région située sur une faille géologique entre le Massif des Monédières et le Plateau de Millevaches que le paysage tourmenté laisse découvrir ses hameaux éparts, alors reliés entre eux par de nombreux chemins.

Ce circuit sportif emprunte en partie les pistes forestières ombragées du Massif de Larfeuil entre les rivières « Corrèze » et « Corrèze de Pradines ».
Il permet la découverte de nombreux paysages ainsi que d’un patrimoine riche en témoignages du passage de l’Homme dans la Vallée de la Corrèze de Pradines.


Les 9 patrimoines à découvrir
Patrimoine

L'Eglise de Grandsaigne

La première mention d'une église en ce lieu remonte à l'an 936, date à laquelle le vicomte d'Aubusson là cède au monastère de Tulle. Solidement ancrée dans le sol dont elle épouse le dénivelé, l'église paroissiale actuelle est dédiée à la Vierge et à Saint Eutrope et Saint Roch, ses patrons secondaires.
De la fin de la période romane, elle conserve un intéressant chevet polygonal, percé de baies cintrées à profil légèrement brisé. Le voûtement de la nef s'est effondré pour une raison et à une date qui restent inconnues. Deux chapelles latérales couvertes d'ogives ont été ajoutées au XVe ou au XVIe siècle.
Le chœur conserve quelques vestiges de boiseries et de sculptures des XVIe et XVIIe siècles. Mais le plus bel ornement de l'église est une châsse-reliquaire, dite de Saint Eutrope, classée Monument Historique, car elle contenait des reliques de ce saint, en émail champlevé, travail limousin du XIIIe siècle.

lire la suite
Flore

Les tourbières

Une tourbière est une zone humide. Elle possède un sol saturé en permanence d’une eau stagnante et est colonisée par la végétation et les micro-organismes, dont l’absence d’oxygène et la présence d’eau stagnante ralentissent la décomposition, permettant ainsi la formation d’un sol constitué d’un dépôt de tourbe.
lire la suite
Flore

La Forêt domaniale de Larfeuil

Une forêt domaniale est, en France, une forêt appartenant à l'État. Sa gestion est assurée par l'Office national des forêts (ONF) en application du Code forestier. Elles furent établies à l'époque de Charlemagne, les catégorisant ainsi de « premiers espaces naturels à la gestion rigoureusement encadrée ».
Cette dernière possède une surface d’environ 7.95 km².

lire la suite
Etang

L'Etang du moulin de Clédat

Entouré de tourbières et longé par un chemin qui en forme la digue pour finalement mener jusqu’au village de Clédat, l’étang du moulin de Clédat porte ainsi son nom en raison de la présence d’un ancien moulin aujourd’hui disparu. Actuellement classé réserve naturelle, il n’est pas possible d’y pécher.
lire la suite
Patrimoine

Le village de Clédat

Le village de Clédat, situé au cœur de la forêt domaniale de Cerfeuil, a été abandonnée par ses derniers habitants en 1963.
Depuis cette date, les maisons (devenues ruines pour la majorité) sont désertées.
Mais au début des années 2000, le village trouve un second souffle. Toujours pas d’habitant, mais des passionnés qui restaurent petit à petit le hameau ; l'association "Renaissance des vielles pierres".
D’abord la chapelle Sainte-Magdeleine, lieu de repos et de soins pour les pèlerins et les mendiants qui parcouraient les chemins du Limousin. Puis l’une des maisons du village qui a retrouvé son toit de chaume.
Ailleurs, partout dans l’herbe et la mousse du village, diverses œuvres d’art et sculptures remplissent un peu plus l’âme de Clédat.

lire la suite
Patrimoine

La butte de Montamar

Sur un site escarpé dominant un méandre de la Corrèze, se dresse la motte castrale de Montamar. Édifiée à la fin du XIIIè, début du XIVè siècle, cette place forte avait pour rôle de surveiller la route de la vallée entre Bonnefond et Saint Augustin. Des fouilles réalisées en 1980 ont révélé la présence d’une résidence seigneuriale composée principalement d’une salle rectangulaire et pourvue d’un foyer. Moins d’un siècle après sa construction, la place forte fut abandonnée.

lire la suite
Rivière

La Corrèze

La Corrèze prend sa source sur le plateau de Millevaches à 910 m d’altitude, elle arrose la ville de Corrèze puis la préfecture de Tulle avant de rejoindre dans le pays de Brive la Vézère à 98 m d’altitude. Ses eaux abritent des populations autochtones de truite Fario, pour le plus grand plaisir des pêcheurs mais aussi du Chabot fluviale, de Loche franche et de Lamproie de planer qui témoignent de la diversité piscicole.
lire la suite
Point de vue

Le Massif des Monédières

Vaste d'environ 60 km², le massif des Monédières est l'une des sept entités paysagères rattachées au Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin. Ce territoire granitique préservé est situé sur les contreforts du Massif central, au sud-ouest du fameux plateau de Millevaches. Ses landes sèches sont classées en zone Natura 2000, synonyme de site exceptionnel pour sa flore et sa faune.
lire la suite
Source

La Source de la Combe aux Loups

Petit ruisseau qui nait et s’écoule le long d’un des versant de la colline et que l’on traverse à l’aide d’un petit pont de pierre, ce dernier trouve sa source sous un rocher enfouit dans la forêt.
lire la suite

Description

  1. Monter sur l’église et tourner à droite avant cette dernière. La route mène jusqu’au cimetière. Poursuivre sur le chemin qui monte à travers bois pour gagner la route.
  2. Prendre la route à droite sur 50 m, puis emprunter le chemin à gauche qui grimpe au Puy Morel. Rejoindre la route de la Vaysse en prenant à droite sur 300 m.
  3. Suivre à gauche un chemin qui gagne la route de la Fageolle et descendre cette route à droite sur 500 m environ.
  4. Au bas de la descente au niveau d’une croix, prendre une piste à gauche. Elle franchit un ruisseau puis remonte dans le bois vers le bois vers l’étang de Clédat.
  5. (Hors-circuit : passer sur la digue, la piste remonte à droite pour rejoindre Clédat)
  6. Suivre le chemin sous la digue ; il descend en lacets dans le bois et passe devant une ruine pour rejoindre une piste qu’il faut prendre à droite. Cette piste devient un chemin herbeux qui passe à côté des ruines de Montamar, puis longe la Corrèze.
  7. Au pont des Pradaleix, suivre la route à droite. Au sommet, emprunter la piste à droite qui monte sur 1 km. 
  8. Prendre ensuite à gauche un chemin qui passe devant la source de la Combe aux Loups, puis se transforme en piste et rejoint la route de la Pradelle.
  9. Suivre la route à gauche, puis à droite au carrefour suivant, et encore à gauche en direction de Chazalviel.
  10. Traverser le hameau puis continuer sur 500 m pour retrouver le chemin qui redescend sur la gauche à Grandsaigne.
Départ : Eglise, Grandsaigne
Arrivée : Eglise, Grandsaigne
Communes traversées : Grandsaigne, Bonnefond, Saint-Yrieix-le-Déjalat

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de Tourisme Terres de Corrèze (Treignac)

1 place de la République, 19 260 Treignac

http://www.terresdecorreze.com

accueil@terresdecorreze.com

05 55 98 15 04

En savoir plus

Transport

Gare la plus proche : Bugeat (17km)

Accès routiers et parkings

En venant d’Egletons ou de Treignac, par la D16.
En venant de Bugeat, par la D32.

Stationnement :

Parking avant le Pont sur Corrèze, Grandsaigne

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :