Les chemins de la Mine : boucle 6 km
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Les chemins de la Mine : boucle 6 km
Bosmoreau-les-Mines

Les chemins de la Mine : boucle 6 km

Curiosités géologiques
Savoir-faire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une boucle pour découvrir la fabuleuse épopée des
mines de charbon de Bosmoreau les Mines et les différents sites d'extraction.
A découvrir : la locomotive et l'ancienne gare, le site minier de la Lande, les grandes casernes, le site minier à ciel ouvert de Chez Lameix ainsi que le musée de la mine

Les 3 patrimoines à découvrir
Histoire

La gare

Vous découvrirez à la gare, une locomotive de type Decauville et ses
berlines qui transportaient le charbon ou le bois pour la construction des galeries. Vous pourrez également admirer l’architecture des bâtiments construits à la fin du 19ème siècle par la Compagnie du Paris – Orléans (abri et gare des voyageurs, dépendances).
lire la suite
Savoir-faire

Le Site de chez Lameix

Situé à moins d’1 km du village d’Anzin, ce site, exploité à ciel ouvert, fonctionna de 1942 à 1958. Il fut l’un des plus productifs de France : de 1951 à 1952, 512 000 tonnes de charbon furent produites avec seulement 379 mineurs travaillant 24h/24. De cette mine à ciel ouvert, appelée la Découverte, partaient des camions remplis de charbon à destination du centre de traitement de la Lande. Les chemins de la mine contournent ces sites désormais privés où sont tout de même visibles une énorme trémie de stockage, des terrils ainsi que des lacs splendides, vestiges de cette exploitation.
lire la suite
Histoire

Le musée de la Mine

C’est dans sept salles de la mairie et de l’ancienne école du village que le musée de la mine a été installé. Il évoque et retrace la vie des mineurs et cette exploitation qui est loin d’être anecdotique ! En effet le charbon a été exploité ici de 1784 à 1958.   

Dès le départ, ce sont les paysans locaux qui exploitent comme ils peuvent la matière première, à l’aide de petits puits et de façon irrégulière.  

Cependant, dès 1855 cette énergie va intéresser les porcelainiers de Limoges et va se développer de façon beaucoup plus professionnelle. L’arrivée du chemin de fer permettra une plus grande commercialisation et l’exportation de la ressource. 

Lors de la seconde guerre mondiale, c’est à ciel ouvert que le charbon sera exploité intensivement cette fois-ci. 

A l’aide de maquettes, documents, lanternes, outils, mises en scène, cette histoire propre à Bosmoreau est présentée et commentée par des passionnésEn fin de visite, l’ancienne salle de classe des années 1900 ouvre ses portes aux nostalgiques des bons points ou du bonnet d’âne ! 

lire la suite

Description

A la sortie de la cour du musée, tourner à droite et prendre la rue principale du bourg jusqu'au passage à niveau ; avant ce dernier, prendre de nouveau à droite, direction la gare.

  1. Sur la gauche, découverte d'une locomotive de type DECEAUVILLE avec ses berlines pour le transport du charbon et du bois. Pour se rendre à La Lande, continuer la même route, prendre à gauche et à 400 mètres à droite, possivilité d'apercevoir les vestiges d'installations minières.
  2. Le panneau n°4 présente le site de La Lande qui a connu une activité particulièrement riche et variée.
  3. En poursuivant le parcours, marcher sans risque sur la dalle du Puits Marthe, aujourd'hui remblayé et qui servait dans les années 50 d'aire de lavage des camions de la Mine.
  4. Sur le flanc du terril qui se dresse devant, possibilité d'apercevoir à gauche un local qui abritait la poudrière. Une fois escaladée le terril offre une vue panoramique sur le site.
  5. La randonnée se poursuit en prenant sur la gauche le chemin de la descente qui aboutit à une route qu'il faut emprunter sur la droite.
  6. La route mène à la cité ouvrière des Grandes Casernes. Ce coron de 20 logements a été construit en 1907 pour loger les mineurs et leur famille. 
  7. 200 mètres après les grandes Casernes, à l’intersection des voies communales, prendre à gauche.
  8. Traverser le village de Chez Freisseix et continuer pendant 500 mètres jusqu'au village d'Anzin. Ce nom a pour origine la ville natale du propriétaire des mines en 183O. A l'entrée de ce village, prendre sur la droite un chemin de terre et remonter pendant 1 km jusqu'à l'intersection d'un autre chemin de terre. Sur la droite, redescendre sur le site de Chez Lameix.
  9. Remonter par le village de Chez Lameix jusqu'à la route départementale. Prendre à droite et retour vers le musée.
Départ : Parking du musée de la Mine, D60A2
Arrivée : Parking du musée de la Mine, D60A2
Communes traversées : Bosmoreau-les-Mines

Profil altimétrique


Recommandations

Sentier ne présentant aucune diffuculté particulière. Soyez prudent lorsque vous circulez sur la route.

Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique d'Ahun

12 Place Defumade, 23150 Ahun

http://www.tourisme-creuse-sudouest.com

ahun@tourisme-creuse-sudouest.com

05 55 62 55 93

En savoir plus

Bureau d'information touristique de Bourganeuf

Place du Champ de Foire, 23400 Bourganeuf

http://www.tourisme-creuse-sudouest.com

bourganeuf@tourisme-creuse-sudouest.com

05 55 64 12 20

En savoir plus

Accès routiers et parkings

10 min depuis Bourganeuf via la D912 puis la D61

Stationnement :

Parking du musée de la Mine

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :