Sentier des Blaireaux
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Sentier des Blaireaux
Saint-Rémy

Sentier des Blaireaux

Faune et flore
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
A la découverte d’un massif forestier riche en histoire.

René et Léon ont vécu à Saint-Rémy. Tous deux partageaient le goût de la nature. Ils se donnaient rendez-vous ici même pour un casse-croûte, une balade en forêt ou une partie de chasse. Leur lien fort avec cette forêt leur a valu de la part de la population locale le surnom de Blaireaux, avec à l’époque à l’époque un sens amical.
Aujourd’hui, ils vous accompagnent pour une promenade de découverte d’environ une heure.


Les 7 patrimoines à découvrir

  • Sylviculture

    La Forêt de Mirambel

    La forêt de Mirambel est d'origine ecclésiastique. Après avoir fait l'objet d'une appropriation par les habitants, elle a été propriété d'une famille noble. Suite à la Révolution, les habitants ont retrouvé leurs droits.
    D'une surface de 382 ha, elle est maintenant propriété de la commune qui en confie la gestion à l'ONF. A noter que les habitants bénéficient encore aujourd'hui du droit d'affouage : moyennant une petite redevance, ils peuvent couper du bois pour leurs besoins personnels.

  • Faune

    De l’homme et de la nature

    Cet étang a été construit par les hommes afin de lutter contre les incendies de forêt. Mais la nature a progressivement repris ses droits sur ce milieu artificiel : se sont installés des joncs, des carex, des typhas ; à l’arrière, un sol flottant s’est formé, la tourbière gagne du terrain.
    Avec un peu de chance vous pourrez peut-être apercevoir le héron cendré qui a élu domicile ici.

  • Flore

    Les espèces végétales nous parlent

    Les espèces végétales de ce lieu sont nombreuses. Ces dernières se développent selon leurs besoins nutritionnels et cela crée un mélange étonnant qui ravit nos yeux. Il est courant de trouver des myrtilles, du houx, ou encore des mélampyres des prés dans ces sous-bois. Sur ce massif, les hêtres et les chênes se partagent la place afin de nous offrir une forêt de feuillus « hêtraie-chênaie » peu commune en Haute-Corrèze.
  • Flore

    L’allée des gardes

    « L’allée des gardes », alignement de grands résineux, fait référence aux gardes forestiers qui gère ce massif. Derrière cette allée, la forêt est exploitée en régénération naturelle (par opposition à la plantation de plants issus de pépinières) : le sous-bois est nettoyé, quelques beaux arbres conservés jouent le rôle de semencier. Les graines donnent naissance à un arbrisseau; progressivement les « vieux » semenciers sont éliminés pour laisser place aux jeunes pousses.
  • Petit patrimoine

    La sonate de Mirambel

    Ce xylophone a été réalisé par de jeunes adultes de l’IME de Sainte-Fortunade en Corrèze. Par cette construction, ils ont cherché à nous faire découvrir la variabilité des sonorités que produisent les différentes essences d’arbres suivant leur aspect, leur dureté et leur durabilité.
    Il ne tient plus qu’à vous de vous laisser bercer par cette expérience auditive.

  • Point de vue

    Les Monts d’Auvergne

    Si le soleil est de la partie, l’Auvergne voisine vous laissera admirer ses volcans. A droite, le Massif du Sancy, à gauche, les Monts du Cantal, au centre le Plateau du Cézallier. Il serait cependant dommage de n’admirer que l’arrière-plan de ce paysage : la campagne de la Haute-Corrèze mélange couleurs et formes des prairies, forêts de résineux et de feuillus.

  • Histoire

    La Résistance

    La stèle dressée à ce carrefour de chemins reprend le Chant des Partisans, hymne de la Résistance. Elle fait partie du sentier d’interprétation qui recoupe partiellement cette randonnée. Durant la Seconde Guerre, en juillet 1943, 60 à 80 résistants appartenant au groupe de Vincent Faïta (résistant communiste d’origine italienne) se sont cachés dans cette forêt. Abrités dans de simples huttes de branchages, ils viennent s’y réfugier entre deux embuscades destinées à ralentir l’avancée allemande.


Description

Balisage : suivre les panneaux des Blaireaux.
Départ du parking. Au panneau récapitulatif des randonnées, prendre le chemin sur la droite et continuer tout droit sur 100 m.

  1. Descendre à gauche le chemin dans la forêt en continuant toujours tout droit.
  2. A l’étang, prendre à droite sur la digue, puis au bout prendre à gauche sur le chemin dans la forêt. En haut du chemin, prendre la bretelle à droite afin d’avoir une vue d’ensemble de la plantation de sapin.
  3. A la sortie du bois, traverser la piste pour emprunter le sentier en face. Descendre sur 100 m dans le bois. Au virage prendre à droite. Avancer de 50 m, sur la droite la sonate de Mirambel. Continuer tout droit.
  4. Traverser la piste d’accès, prendre le chemin en face. Monter sur 50 m et prendre à gauche dans le virage afin de rejoindre le petit sentier. Au point de vue continuer tout droit.
  5. A la stèle, continuer tout droit en empruntant le petit sentier qui se trouve sur la gauche de la stèle. Suivre ce chemin jusqu’au retour sur la piste d’accès. Prendre à gauche.
  • Départ : Parking de la forêt de Mirambel (abri bus)
  • Arrivée : Parking de la forêt de Mirambel (abri bus)
  • Communes traversées : Saint-Rémy

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Un livret d’accompagnement de la randonnée est disponibles dans les offices de tourisme.

Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique d'Ussel

Place Voltaire, 19200 Ussel

05 19 60 00 30

Accès routiers et parkings

Au départ d’Ussel, suivre sur 12 km la D982 dir. La Courtine. Prendre à droite dir. ‘’La Chassagne’’. A la sortie du village, à gauche ; poursuivre par la piste jusqu’au parking (avec un abri de bus).

Stationnement :

Parking de la forêt de Mirambel (abri bus)

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici. Pour préciser votre signalement, nous vous invitons à localiser le point problématique et à ajouter une photo de la situation rencontrée.