Circuit des Fours
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Circuit des Fours
Rilhac-Treignac

Circuit des Fours

Patrimoine et architecture
Paysage
Sentier de découverte
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Entre petits hameaux et sous-bois, découverte du petit patrimoine de Rilhac-Treignac et de ses nombreux fours à pain restaurés.
Un circuit riche en paysages entre le massif des Monédières et la Vallée de la Vézère, où s’y joignent témoignages historiques et traditions au fil des fours à pains locaux.

Les 9 patrimoines à découvrir
Petit patrimoine

Le Four Communal

Ce four qui daterait du XIXème siècle appartient à la commune depuis 2012. Des travaux de rénovation ont été effectués dessus. Il est construit en granit et son toit est fait d’ardoise de Corrèze, mais possède également un séchoir (clédier).
lire la suite
Petit patrimoine

Le Four "Lauzanne"

La particularité de ce four du XIXème siècle est qu’il est composé de deux parties. Le four est en pierres et en briques tandis que l’abri servant d’entrée est en bois. L’ensemble est recouvert en tuiles. Notons à l’arrière du four une petite pièce où séchaient les fagots à chauffer le four.

lire la suite
Petit patrimoine

Le Four "Lestrade"

Ce four du XVIIIème siècle, a subi diverses transformations : la toiture a été refaite et la cheminée, qui était en très mauvais état, a été supprimée. En face de celui-ci, se trouve un puit dont la margelle comporte une pierre provenant d’un château ayant existé à côté de l’église, représentant le blason de Rilhac-Treignac et ses trois coquilles Saint-Jacques, quelque peu effacé avec le temps. De plus, la route qui sépare ces deux édifices comporte les traces d’une ancienne voie gallo-romaine pavée dont les pierres au sol en témoignent encore aujourd’hui.

lire la suite
Petit patrimoine

Le Four "Jorby-Caudy"

Ce four du XIXème, pavé à l’intérieur, a fait l’objet d’une rénovation extérieure récemment. Dans celui-ci, hormis faire du pain, son ancien propriétaire y faisait l’hiver ses paniers en osier ou en clisse de châtaignier ainsi que bien d’autres outils pour les travaux de la ferme.

lire la suite
Petit patrimoine

Le four du "Genêt"

Ce four du XIX/XXème siècle possède plusieurs parties : le four, le séchoir et l’avant four. Le petit bassin qui le borde lui donne tout son charme.
lire la suite
Petit patrimoine

Le Four du "Teyssier"

La particularité de ce four du XIX/XXème siècle est qu’il est composé de deux parties.
Il est constitué d’une voûte et d’une sole en briques réfractaires. Et devant ce four, se tient une pièce dans laquelle est disposé le bois pour la chauffe. Le clédier (plafond) est en châtaigner. Celui-ci servait à faire sécher les châtaignes, les noix mais était aussi une réserve de genêts qui, une fois séchés, servaient à allumer le four. Le four fonctionne encore régulièrement, ce qui lui permet de garder toute son authenticité.

lire la suite
Petit patrimoine

Le Four de la "Goupillère"

Ce four du XIXème siècle fait partie intégrante de l’habitation. En effet, on peut le deviner depuis l'extérieur de la maison en regardant la position de la cheminée. Le four se situe dans la pièce principale où autrefois vivait une famille dont le père était sabotier et méruiller (sonneur de cloche).
lire la suite
Patrimoine

L’Eglise et son chêne de Sully

Reconstruite au XVème ou XVIème siècle, sur de probables structures du XIIème ; seule la chapelle nord a conservé ses ogives. L’édifice, flanqué au nord d’une seule chapelle, possède un joli clocher-campanile à deux baies. Sa petite cloche est datée de 1741.
L’intérieur, couvert de voûtes sur croisée d’ogives au XIIIème siècle, possède un gracieux autel rocaille, dont le tabernacle en forme d’urne est décoré d’un bas-relief doré représentant le Bon Pasteur. De chaque côté, sur un mur peint, deux niches abritent les statues en bois polychrome de Saint-Antoine accompagné de son porcelet et de Saint-Jacques.
Ministre d'Henri IV, Sully avait fait planter des chênes à la croisée des chemins dans toute la France. Ces arbres étaient également destinés à abriter les assemblées des villageois tenues au sortir de la messe pour traiter des affaires de la paroisse. C’est pourquoi l’on en trouve, encore beaucoup de nos jours, au côté des églises.

lire la suite
Point de vue

Le Massif des Monédières

Vaste d'environ 60 km², le massif des Monédières est l'une des sept entités paysagères rattachées au Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin. Ce territoire granitique préservé est situé sur les contreforts du Massif central, au sud-ouest du fameux plateau de Millevaches. Ses landes sèches sont classées en zone Natura 2000, synonyme de site exceptionnel pour sa flore et sa faune.
lire la suite

Description

2 circuits disponibles : un circuit court (4,7km - 1h30) et un Circuit long (9,7km - 2h30)

  1. Prendre en direction de l’église à côté du Presbytère, où se trouvent les majestueux tilleuls de Sully. Continuer derrière l’église, une table de lecture permet la découverte du Massif des Monédières et la Vallée de la Vézère.
  2. Partir ensuite en direction de la route principale (Uzerche – Chamberet).
  3. Tourner à droite au four communal et continuer tout droit. Après 200 m, sur la gauche, possibilité de voir le four de « Lauzanne ».
  4. Suivre le chemin qui débouche sur une route, prendre à droite et aperçu du four « Jorby-Caudy » sur la gauche. Continuer sur la route, à 100 m sur la droite, présence du four « Faroux ».
  5. Peu après, tourner à gauche au niveau du puit. A la sortie du chemin, un aller-retour permet de voir le four du « Genêt » à 150 m. Revenir sur ses pas et tourner à droite pour traverser le village du Teyssier.
  6. Au carrefour, passer devant le four « du Teyssier », prendre à droite jusqu’au panneau Rilhac-Treignac et tourner à gauche en direction de La Goupillère.
  7. Dans le village, depuis le chemin, observer le four de « La Goupillère ». Continuer le chemin qui longe le pré, puis monter le chemin à droite après le petit ruisseau.
  8. Une fois arrivé à la route, prendre à droite et suivre le chemin qui ramène à Rilhac-Treignac (circuit court de 4,7 km). Ou prendre à gauche et suivre le balisage jaune (circuit long + 5 km).
Départ : Place de la mairie, Rilhac-Treignac
Arrivée : Placede la mairie, Rilhac-Treignac
Communes traversées : Rilhac-Treignac

Profil altimétrique


Recommandations

Possibilité de réaliser un circuit plus long : 9,7 km  - 2h30

Lieux de renseignement

Mairie de Rilhac-Treignac

Le Bourg, 19260 Rilhac-Treignac

05 55 98 25 97

En savoir plus

Office de Tourisme Terres de Corrèze (Treignac)

1 place de la République, 19 260 Treignac

http://www.terresdecorreze.com

accueil@terresdecorreze.com

05 55 98 15 04

En savoir plus

Transport

Gare la plus proche : Uzerche (20 km).

Accès routiers et parkings

A 13 km de Treignac, suivre la D20.
A 20 km d’Uzerche ou de Chamberet, suivre la D3.
A 10 km du Lonzac, suivre la D24 en passant par Peyrissac.

Stationnement :

Parking de la mairie, Rilhac-Treignac

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :