De l’Homme et de la Nature
>>
Accueil
>
Pédestre
>
De l’Homme et de la Nature
Saint-Rémy

De l’Homme et de la Nature

Histoire
Paysage
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Depuis des siècles, la forêt de Mirambel offre une harmonie entre l’homme et la nature. S’y mêlent feuillus et résineux dans un endroit où le temps semble arrêté.
Partez à la découverte d’une forêt emblématique du Parc Naturel Régional de Millevaches, la forêt de Mirambel. Elle fait en effet partie des forêts anciennes. A parcourir aux quatre saisons tant les ambiances changent au fil de l’année, présence de feuillus oblige. Un petit coup de cœur pour le printemps avec la vue des volcans d’Auvergne enneigés.

Les 8 patrimoines à découvrir
Histoire

Bourg de Saint-Rémy

Au départ du bourg de Saint-Rémy, un magnifique chêne de Sully vient orner la place du village. Sully, ministre du roi Henri IV, en charge de l’embellissement des routes et villages, avait incité à planter des arbres remarquables. L’église du XIIe siècle compte au milieu de son dallage granitique des dalles funéraires. A l’extérieur, l’abside semi-circulaire du chœur est décorée d’une corniche à modillons avec d’étranges personnages.

lire la suite
Sylviculture

La Forêt de Mirambel

La forêt de Mirambel est d'origine ecclésiastique. Après avoir fait l'objet d'une appropriation par les habitants, elle a été propriété d'une famille noble. Suite à la Révolution, les habitants ont retrouvé leurs droits.
D'une surface de 382 ha, elle est maintenant propriété de la commune qui en confie la gestion à l'ONF. A noter que les habitants bénéficient encore aujourd'hui du droit d'affouage : moyennant une petite redevance, ils peuvent couper du bois pour leurs besoins personnels.

lire la suite
Faune

De l’homme et de la nature

Cet étang a été construit par les hommes afin de lutter contre les incendies de forêt. Mais la nature a progressivement repris ses droits sur ce milieu artificiel : se sont installés des joncs, des carex, des typhas ; à l’arrière, un sol flottant s’est formé, la tourbière gagne du terrain.
Avec un peu de chance vous pourrez peut-être apercevoir le héron cendré qui a élu domicile ici.

lire la suite
Histoire

Voie gallo-romaine

Une voie, dite antique, reliant Ussel à La Courtine, traverse la forêt de Mirambel. Fermez les yeux et imaginez que sous vos pieds, il y a une grande concentration de moellons, fragments de tuiles et parements de murs. Mais d’où viennent-ils ? Probablement des habitats et autres bâtiments implantés le long de cette voie. Un peu plus loin au nord de la commune, le site « des Fonts », probablement une ancienne villae, fait l’objet d’un travail de recherche archéologique.

lire la suite
Flore

L’allée des gardes

« L’allée des gardes », alignement de grands résineux, fait référence aux gardes forestiers qui gère ce massif. Derrière cette allée, la forêt est exploitée en régénération naturelle (par opposition à la plantation de plants issus de pépinières) : le sous-bois est nettoyé, quelques beaux arbres conservés jouent le rôle de semencier. Les graines donnent naissance à un arbrisseau; progressivement les « vieux » semenciers sont éliminés pour laisser place aux jeunes pousses.
lire la suite
Petit patrimoine

La sonate de Mirambel

Ce xylophone a été réalisé par de jeunes adultes de l’IME de Sainte-Fortunade en Corrèze. Par cette construction, ils ont cherché à nous faire découvrir la variabilité des sonorités que produisent les différentes essences d’arbres suivant leur aspect, leur dureté et leur durabilité.
Il ne tient plus qu’à vous de vous laisser bercer par cette expérience auditive.

lire la suite
Point de vue

Les Monts d’Auvergne

Si le soleil est de la partie, l’Auvergne voisine vous laissera admirer ses volcans. A droite, le Massif du Sancy, à gauche, les Monts du Cantal, au centre le Plateau du Cézallier. Il serait cependant dommage de n’admirer que l’arrière-plan de ce paysage : la campagne de la Haute-Corrèze mélange couleurs et formes des prairies, forêts de résineux et de feuillus.

lire la suite
Histoire

La Résistance

La stèle dressée à ce carrefour de chemins reprend le Chant des Partisans, hymne de la Résistance. Elle fait partie du sentier d’interprétation qui recoupe partiellement cette randonnée. Durant la Seconde Guerre, en juillet 1943, 60 à 80 résistants appartenant au groupe de Vincent Faïta (résistant communiste d’origine italienne) se sont cachés dans cette forêt. Abrités dans de simples huttes de branchages, ils viennent s’y réfugier entre deux embuscades destinées à ralentir l’avancée allemande.

lire la suite

Description

Départ du parking de l’église. Prendre la route direction Couffy ; traverser le village.

  1. Tourner à droite direction Combefort-Haut. 50 m plus loin, s’engager dans le chemin sur la droite. Traverser le ruisseau des Levades. À l’intersection, prendre à gauche sur 100 m.
  2. À la patte d’oie suivante, partir sur la piste de droite.
  3. À la piste forestière, bifurquer sur la droite sur 200 m.
  4. Prendre à gauche le chemin où se trouve une barrière en bois. À l’étang, continuer sur la piste en face. A gauche à l’intersection suivante.
  5. Prendre le sentier de gauche. Le poursuivre jusqu’à une barrière.
  6. Prendre la piste en face sur 100 m puis le chemin de droite.
  7. S’engager sur le sentier de droite (ancienne voie romaine). A l’intersection suivante à droite. Tout droit au carrefour suivant.
  8. À la patte d’oie, prendre à droite. 
  9. Au croisement avant le village, partir sur le chemin de droite. Au croisement suivant, aller tout droit et poursuivre sur la large piste.
  10. Prendre le chemin de droite, passer la barrière et poursuivre. Prendre sur la gauche à l’intersection en angle droit. 200 m plus loin, partir sur le sentier à droite qui monte légèrement en angle droit.
  11. À la barrière, traverser la piste forestière pour prendre en face le chemin dans la forêt. Quelques mètres plus loin, s’engager sur le sentier de droite.
  12. Traverser la piste forestière. 20 m plus loin, prendre à gauche un sentier en lacet qui monte ; poursuivre jusqu’au point de vue sur les monts du Cantal et le Massif du Sancy. Passé le panorama, poursuivre jusqu’au carrefour.
  13. Au carrefour de chemins (stèle), s’engager sur le chemin de gauche qui descend. 
  14. A la piste, prendre en face et poursuivre en longeant la clôture. A un carrefour de sentiers, poursuivre sur le petit sentier de gauche longeant toujours la clôture. Passer sur la passerelle et suivre ce chemin pour rejoindre Saint-Rémy.
  • Départ : Place de l’église, Saint-Rémy
  • Arrivée : Place de l’église, Saint-Rémy
  • Communes traversées : Saint-Rémy, Courteix, Saint-Pardoux-le-Neuf, Lignareix

Profil altimétrique


Recommandations

Bien suivre le balisage et le descriptif sur ce circuit sans trop de points de repère.

Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique de Sornac - La Courtine

1 Rue de la République, 19290 Sornac

http://www.tourisme-hautecorreze.fr/Le-Territoire/Bugeat-Sornac

05 19 60 00 30

En savoir plus

Accès routiers et parkings

A 14,5 km d'Ussel, prendre la D982 pour rejoindre le bourg de Saint-Rémy.

Stationnement :

Place de l’église, Saint-Rémy

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :